Assurance habitation : vos habitudes peuvent vous coûter cher

Que vous soyez locataire ou propriétaire, la souscription d’une assurance habitation peut être obligatoire. Malheureusement, force est de constater que de nombreux assurés signent leur contrat sans vraiment s’intéresser au contenu. Conséquence, ils se retrouvent avec une assurance qui leur coûte cher. Or, il suffit de comparer les offres d’assurance pour ne pas en arriver là.

Assurance habitation : utiliser un comparateur pour faire le bon choix

En tant que locataire, vous vous interrogez certainement sur le caractère impératif ou non de l’assurance habitation. Sachez donc qu’en général, l’assurance habitation pour un locataire est obligatoire sauf dans des cas rares. Par exemple, dans le cadre d’une location saisonnière ou lorsqu’il s’agit d’un logement de fonction, vous n’êtes pas tenu de souscrire une assurance habitation pour locataires. De même, c’est le lieu de préciser que l’assurance habitation s’impose désormais à la location meublée, en vertu de la loi Alur du 24 mars 2014.

A voir aussi : Comment entretenir son jardin ?

Si vous êtes propriétaire, la souscription obligatoire d’une assurance habitation s’apprécie selon le type de logement. Depuis la loi Alur en effet, vous êtes tenu de souscrire tout au moins une assurance responsabilité civile, pour peu que vous soyez un propriétaire occupant ou non-occupant dont le bien se trouve dans une copropriété. Si vous possédez par contre une maison individuelle, vous n’êtes pas tenu de souscrire l’assurance multirisque habitation pour propriétaires.

Afin de déterminer l’offre la plus adaptée, il convient d’utiliser un comparateur en ligne qui vous permettra de trouver le meilleur contrat. En seulement quelques clics, vous pourrez indiquer des critères précis concernant le type de logement à assurer et vous obtiendrez les meilleures offres disponibles sur le marché.

A lire également : Pourquoi choisir une tondeuse électrique ?

Comment bénéficier d’une assurance habitation à prix abordable ?

Afin de choisir l’assurance habitation la plus adaptée selon votre profil de locataire ou propriétaire, la meilleure manière de procéder est de comparer les offres. Vous allez à cet effet vous servir d’un comparateur d’assurance. La comparaison des offres proposées par les différentes compagnies sélectionnées présente de nombreux avantages pour vous.

Elle vous permet de déterminer l’offre qui vous protège le plus et qui vous indemnise en fonction de votre profil d’assuré et de vos réalités, ceci à un prix juste. Si vous êtes par exemple propriétaire d’une maison avec piscine, vue sur la mer et jardin, vous ne pouvez prétendre aux mêmes garanties qu’un locataire résidant au 5e étage d’un immeuble sans ascenseur dans le 19e à Paris.

Outre le fait de vous faire gagner du temps, un comparateur d’assurance vous informe précisément sur les garanties auxquelles vous pouvez prétendre. Il vous donne aussi accès aux autres informations utiles avant la signature de votre contrat. De plus, la simulation de devis proposée par le comparateur, au-delà de sa précision, est généralement gratuite et sans engagement. Il vous révèle par ailleurs le montant de la prime d’assurance, de même que les cotisations dont vous devez vous acquitter une fois le contrat paraphé.

Assurance habitation : quels critères de choix ?

Malgré l’aide précieuse d’un comparateur d’assurance, il est des critères dont vous devez tenir compte pour choisir votre assurance habitation. Dans un premier temps, tenez compte de votre profil, selon que vous soyez propriétaire, locataire, étudiant, jeune actif, salarié en CDD ou en CDI, etc. Seul votre profil permettra de déterminer le contrat le plus adapté à vos besoins.

Ensuite, choisissez votre contrat selon vos besoins de garanties. Ici, il s’agira de tabler sur votre patrimoine et les spécificités de votre logement de façon générale. Avez-vous une piscine ? Possédez-vous des objets d’art, des tableaux de maître ? Ce sont des aspects dont tiennent compte les compagnies d’assurance.

Viennent enfin les franchises et plafonds d’indemnisation, les exclusions de garanties et le tarif de l’assurance.

Show Buttons
Hide Buttons