Fumer du CBD est-il légal et est-ce un substitut au cannabis

Depuis quelques années, le CBD a fait une entrée fracassante sur le marché, séduisant au passage un grand nombre de consommateurs. S’il est vrai que la molécule fait frissonner de nombreuses personnes en raison de sa provenance, le CBD n’a pourtant rien de nouveau.

Pour ceux qui ne le savent pas, le CBD est une molécule qui est naturellement présente dans le cannabis. Toutefois, il est important de savoir que le cannabis contient plusieurs centaines de molécules qui sont connues sous le nom de cannabidiol.

A lire aussi : Bien gérer la trésorerie d'une entreprise

Si le cannabis est si connu, c’est notamment à cause de l’un de ces cannabidiol : le THC. Cette molécule à la capacité de modifier le comportement et d’altérer la perception. Même si les consommateurs sont friands de ces effets psychotropes ceux-ci peuvent être dangereux.

C’est la modification du comportement qu’entraîne le THC qui fait de cette molécule une substance contrôlée par la plupart des gouvernements. Cependant, les choses sont très différentes avec le CBD. En effet, même si les deux molécules sont issues de la même plante, le CBD possède de nombreux effets bénéfiques.

A lire aussi : Comment éviter les bouton après une épilation du maillot ?

Quelles sont les différences entre le CBD et le THC ?

Avant toute chose, il est important de préciser qu’il ne faut pas systématiquement diaboliser le THC. En effet, la molécule possède de nombreux effets bénéfiques. Lorsqu’il est fumé ou consommé, le THC permet de réduire le stress, de favoriser l’appétit, de réduire la douleur de procurer une sensation de bien-être, etc.

Toutefois, le THC peut également provoquer la paranoïa et des crises d’angoisse. Il s’agit du fameux effet « bad trip » qui peut radicalement modifier le comportement du consommateur, l’incitant au passage à se livrer à des actes très imprévisibles, voire dangereux.

La principale différence qui existe entre le CBD et le THC c’est que le CBD n’a pas d’effets psychotropes. Autrement dit, le CBD n’entraîne pas de modification du comportement comme le fait le THC. Il faut également préciser que sous leur forme de fleur ou de résine, le CBD et le THC ont le goût et l’odeur du cannabis.

Ainsi, le CBD possède tous les effets bénéfiques du THC sans ses effets négatifs. En consommant du CBD, il est possible de ressentir : une sensation de bien-être, une réduction de la douleur, etc. toutefois, il n’y a aucun risque de faire un « bad trip » avec du CBD. Il s’agit donc d’un produit parfaitement inoffensif.

Le CBD est-il légal ?

Peu de gens le savent, mais la culture du cannabis est similaire à celle de n’importe quelle autre plante. En effet, il est possible de faire des croisements afin d’obtenir un résultat précis. Pendant des années, les consommateurs étaient à la recherche de plants de cannabis avec un fort taux de THC.

Les producteurs ont donc conçu des plants de cannabis avec cette particularité. Avec l’essor du CBD, les producteurs ont conçu des plants de cannabis avec une teneur en CBD plus forte que la teneur en THC. Il est possible aujourd’hui de produire des plants de cannabis avec une teneur en THC de moins de 0,2 %.

La question de la légalité du CBD

Compte tenu du fait que le CBD ne possède pas d’effets psychotropes, le CBD est considéré comme une substance non dangereuse. Sa consommation est donc légale. Par ailleurs, afin de respecter la loi, les produits contenant du CBD ne doivent pas avoir une teneur de plus de 0,2 % de THC.

Tant que ces règles sont respectées, il est parfaitement légal pour les consommateurs de se laisser tenter par le CBD. Les fabricants et les revendeurs peuvent également commercialiser leurs produits sans crainte.

Ces derniers se montrent d’ailleurs particulièrement créatifs pour ce qui est de concocter des produits au CBD. Ainsi, il existe une infinité de produits au CBD comme : des cosmétiques, des friandises, du thé, des huiles. Le CBD est en vente libre sur internet et il est facile de s’en procurer en faisant un tour sur le top 10 des meilleurs sites cbd Français.

Il est possible de fumer le CBD, de le vapoter ou de le consommer dans une salade par exemple. Mais s’il est vrai que le CBD est légal, de nombreuses personnes continuent à se méfier de ce produit qu’ils considèrent comme un substitut du cannabis.

Le CBD est-il un substitut du cannabis traditionnel ?

En raison de sa relation avec le THC, beaucoup de gens pensent que le CBD peut servir de substitut au cannabis traditionnel. Toutefois, les choses ne sont pas aussi simples qu’il parait. S’il est vrai que le CBD peut avoir les mêmes effets que le cannabis, l’intensité de ces effets est très différente.

Les effets du CBD étant bien moindres que ceux du THC, il faudrait à un gros consommateur de THC, de très hautes doses de CBD pour espérer se rapprocher de l’effet relaxant que provoque le THC. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le CBD ne provoque pas de « bad trip ». Il est donc impossible pour le CBD de provoquer les effets psychotropes caractéristiques du THC.

Si de nombreuses études tendent à prouver que le CBD est capable de réduire le stress et de faciliter l’endormissement, il n’est pas certain que le produit puisse avoir un effet sur l’organisme d’un gros fumeur de cannabis.

Ce qu’on constate avec le CBD, c’est que le produit semble satisfaire les consommateurs occasionnels de cannabis. Ainsi, si vous consommez du cannabis de temps en temps et si vous êtes à la recherche de l’aspect récréatif du produit, le CBD est sans doute susceptible de vous satisfaire.

En somme, les études actuelles prouvent que le CBD ne peut pas réellement être considéré comme un substitut du cannabis traditionnel. Au moins, il est clair que les effets du CBD sont trop faibles pour espérer reproduire les effets récréatifs du cannabis. Pour ce faire, le consommateur devrait ingérer de grandes doses de CBD.

Peut-on utiliser le CBD pour se sevrer du cannabis ?

Même s’il n’existe pas d’études particulièrement poussées sur le sujet, on constate que de nombreux consommateurs désireux de se sevrer du cannabis choisissent le CBD comme alternative. Puisque le CBD a le même goût et la même odeur que le cannabis, cela permettrait aux gros consommateurs de se sevrer progressivement.

Les études sur le CBD étant à un stade précaire, les spécialistes de la médecine espèrent que la molécule pourra effectivement être utilisée dans le futur comme un moyen fiable pour aider les gros consommateurs de cannabis à se sevrer.

Est-il légal de fumer du CBD ?

La consommation et la vente de CBD sont légales dans la majorité des pays d’Europe. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il est possible de faire n’importe quoi avec du CBD. En effet, il est important de savoir avant toute chose que les produits légaux à base de CBD doivent contenir un taux de THC de moins de 0,2 %.

Il est donc tout à fait légal de consommer ces produits. Cependant, ce n’est pas la même chose si vous décidez de fumer le CBD en joint. Dans de nombreux pays comme la France, la loi limite l’utilisation industrielle et commerciale de certaines variétés de chanvre aux fibres et aux graines.

Ainsi, il existe un certain flou juridique en ce qui concerne la consommation du CBD lorsqu’elle est sous la forme de fleur. Selon certains pays, il ne sert à rien d’interdire la consommation de la fleur si le taux de THC présent est inférieur à 0,2 % comme le stipule la loi.

Pour d’autres gouvernements, la légalisation de la consommation de la fleur pourrait poser problème lors d’un contrôle de police par exemple. En effet, si un consommateur est surpris avec du cannabis, il est impossible de déterminer s’il s’agit de CBD ou de cannabis traditionnel sans une analyse.

Sachez donc qu’il existe pour le moment un flou juridique sur la question et qu’il est recommandé d’en savoir plus sur la règlementation de chaque pays avant de fumer du CBD dans un lieu public.

Fumer du CBD est-il dangereux pour la santé ?

S’il est vrai que le CBD possède de nombreux effets thérapeutiques, il est important de savoir que le processus consistant à fumer peut-être dangereux pour la santé, peu importe ce que vous fumez. En effet, afin de fumer du CBD certaines personnes mélangent les fleurs avec un peu de tabac.

Ce n’est pas nécessaire puisque les fleurs de CBD peuvent parfaitement être fumées seules. Par contre, la combustion de la fleur peut dégager des substances nocives pour le corps. En effet, durant sa combustion, les propriétés naturelles de la fleur de CBD peuvent être altérées. En outre, il est important de prendre en considération la qualité du produit que vous fumez.

Enfin, il est vivement recommandé de ne fumer que la fleur de CBD si vous êtes un consommateur averti. Il est particulièrement dangereux de fumer les huiles au CBD, car le processus de combustion produit des éléments très nocifs et cancérigènes.

En définitive, le CBD est un produit qui possède de nombreux effets positifs pour la santé. Toutefois, en l’absence d’études très poussées sur le sujet, le produit est a consommer avec modération afin d’éviter d’éventuels effets secondaires inconnus.

Show Buttons
Hide Buttons