Comment apprendre à lire Montessori ?

La lecture et l’écriture sont l’une des étapes des plus importantes de la vie des jeunes enfants. Ce sont deux compétences de développement indispensables qui influencent la capacité des enfants à communiquer et à se frayer un chemin dans le monde de l’apprentissage avancé. Fondamentalement, sans ces compétences, on ne serait pas en mesure de s’exprimer et de mettre sur papier ses idées. Comment apprendre à lire selon la méthode de Montessori ?

Des activités motrices aux matériaux sensoriels

La méthode Montessori se concentre sur la formation des sens comme condition préalable à l’acquisition de compétences en lecture. Mais avant que les enfants ne commencent à travailler avec des matériaux sensoriels, ils s’impliquent dans des activités qui développent leurs habiletés motrices tels que laver la vaisselle, laver les vêtements… Le fait est que les activités motrices fines améliorent les petits mouvements musculaires, ce qui nous permet de reproduire des lettres et des chiffres à l’aide de nos mains et de nos doigts. Lorsque les enfants travaillent avec des matériaux sensoriels, ils développent leurs sens pour percevoir les sons de diverses choses.

A lire aussi : Séjour en Bretagne : pourquoi choisir Dinard comme destination ?

Commencer par écrire et lire ensuite

Selon l’approche Montessori, l’écriture doit précéder la lecture. Lorsque les enfants apprennent à écrire « phonétiquement », ils commencent avec des sons qui forment une base pour la lecture. Plus tard, un enfant est capable de relier des sons phonétiques à des lettres spécifiques. Dans les classes Montessori, les enfants apprennent à former des mots en ramassant des lettres en papier colorées de l’alphabet et en les posant sur la table. Ils sont encouragés à écrire ce qu’ils veulent, même s’ils abusent des lettres. Au fur et à mesure qu’ils progressent, ils écriront plus correctement même sans s’en apercevoir. L’objectif principal à un stade précoce de l’apprentissage de l’alphabet est de rendre les enfants capables d’exprimer leurs pensées sous forme écrite, et non de maîtriser les règles d’orthographe ou de grammaire.

Apprendre la lecture par la narration d’histoire

La base de la lecture est formée lorsqu’un enfant voit les gens autour de lui, lire et le faire avec plaisir. Les enfants adorent écouter des histoires. La lecture à haute voix aux enfants peut les aider à explorer de nouveaux faits, à acquérir la bonne prononciation des mots et à se familiariser avec un vocabulaire qui ne revient pas toujours dans les conversations quotidiennes. La narration est un bon moyen d’inculquer aux enfants l’amour à vie des livres et de la lecture.

A lire aussi : Les différents jeux de cartes

Ce qu’il faut retenir de l’approche Montessori

L’approche Montessori utilise un ensemble distinct de pratiques qui nourrissent une envie d’apprentissage positive et naturelle pour enseigner la lecture et l’écriture à l’enfant. Le programme Montessori est soigneusement construit autour de l’enseignement aux enfants des nombreux éléments de la lecture et de l’écriture, un par un, d’une manière accessible et agréable.

Avec cette approche, la plupart des enfants sont de bons lecteurs. Ils lisent de vraies histoires, ils écrivent des compositions multiphrases… Plus importants encore, ils se considèrent comme des lecteurs et des écrivains et aiment apprendre.

Tout savoir sur la méthode Montessori et sa formation 

Quand on devient parents, il n’y a pas de solution magique. On apprend sur le tas, on découvre son enfant, et on avance avec lui. Cependant, on peut se préparer à l’accueillir au mieux et veiller à ce que son développement se fasse dans de bonnes conditions, dans un cadre sain où seul le bien-être et la confiance trouvent leur place. Et on peut aider les autres à faire de même. Pour cela, il faut devenir éducateur Montessori, après avoir passé une formation qui vise à transmettre les croyances et les codes de cette méthode reconnue à travers le monde. 

Mais vous pouvez aussi vouloir que votre enfant évolue dans une école qui l’aide à se développer selon cette méthode. Elles tendent à se développer à travers le monde. 

Si vous souhaitez découvrir plus d’informations sur la pédagogie Montessori et ses méthodes, c’est en ligne que vous trouverez toutes les réponses à vos questions. 

Les principes de la méthode Montessori 

Cette méthode part du principe simple que l’enfant est le principal moteur de son développement. Par conséquent, son autonomie est mise en avant. Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas l’accompagner, l’aider. A titre d’exemple, la classe entière est adaptée pour les enfants, afin qu’ils puissent faire ce qu’ils souhaitent seuls. L’espace tout entier est dédié aux enfants. 

L’enfant, grâce à un matériel adéquat, apprend à son rythme à passer d’activités simples à des activités plus complexes. L’éveil de ses sens a une grande importance. Le matériel choisi est auto-correctif, cela signifie que l’enfant apprend seul de ses erreurs. Il n’a pas besoin de la présence d’un adulte pour lui expliquer ce qu’il a fait de juste ou de faux. Il comprend seul et s’améliore par la suite. 

Les éducateurs, de leurs côtés, doivent observer les enfants et faire en sorte que l’ambiance de la classe soit bonne. Le bien-être de l’enfant est la priorité absolue. La méthode Montessori n’est pas la même pour chaque enfant puisque chaque individu avance à son rythme. Il faut connaître les enfants pour apprendre à respecter ses périodes sensibles. 

Le but de la méthode est de faire des enfants d’aujourd’hui des adultes responsables et équilibrés demain. On doit cette méthode et cette manière de voir la vie à Maria Montessori, une des premières femmes à avoir été diplômée de médecine en Italie, en 1896. Et depuis des années, sa méthode porte ses fruits. 

 

Show Buttons
Hide Buttons