Tout savoir sur l’utilisation du tensiomètre

0

Le tensiomètre est un appareil médical qui permet de mesurer votre pression artérielle. Aujourd’hui, grâce aux avancées technologiques, vous pouvez contrôler votre tension vous-même avec votre propre tensiomètre sans l’intervention d’un médecin. Pourquoi surveiller sa tension ? Comment choisir son tensiomètre ? Comment lire un tensiomètre ? Voici autant d’interrogations auxquelles nous apportons des explications dans cette rubrique.

Quel intérêt à régulièrement surveiller sa tension ?

Contrôler sa tension est un bon moyen d’avoir un indice sur votre état de santé. Plus bas, nous vous informerons sur comment lire un tensiomètre. En effet, l’hypertension est silencieuse et n’a pas de symptômes apparents chez son porteur. C’est donc un bon moyen, de savoir ce qui se passe dans votre organisme, encore plus si vous êtes une  »personne à risques ». Par  »personne à risques », on parle des personnes ayant un parent souffrant de tension ou si vous êtes en surpoids.

A lire aussi : Quelques astuces naturelles pour maigrir efficacement et sans risque

Aussi, les diabétiques et les personnes présentant un taux de cholestérol élevé, sont, potentiellement, sujets à ce mal. Par ailleurs, contrôler sa tension est également le moyen de vérifier l’efficacité de votre traitement si vous traitez l’hypertension. Cependant, il n’est pas obligé d’être une personne à risque avant de surveiller sa tension. Vous pouvez le faire juste par prévention et comme une régulière routine de santé.

Comment choisir son tensiomètre ?

Pour votre choix de tensiomètre personnel, tournez-vous de préférence vers le tensiomètre automatique bras plutôt que le tensiomètre automatique poignet. Le dernier cité est à éviter pour des soucis de précision. Aussi, il est préférable d’éviter le tensiomètre auscultatoire des médecins, car ses résultats sont complexes à interpréter pour les non-initiés. Pour votre choix de votre tensiomètre, le premier critère à considérer est la fiabilité des résultats de l’appareil.

A lire également : Comment choisir vos e-liquides pour vapoteur débutant ?

Pour mieux vous orienter, il existe une norme européenne qui régit la qualité de ces appareils médicaux. Renseignez-vous par rapport à ces indices de norme, car ils renseignent grandement sur les modalités de fabrication utilisées par le fabricant. Ensuite, les tensiomètres présentant des signalétiques facilement lisibles et un historique consultable sont plus conseillés que les autres.

Comment lire un tensiomètre ?

Sur l’écran de votre tensiomètre, vous verrez s’afficher trois grandes (03) mesures distinctes. En haut, avec la mention ‘’SYS’’, il s’agit de la tension systolique. Elle renseigne sur la pression maximale dans les artères lors de la contraction du cœur. Elle doit être idéalement comprise entre 120 et 129 mmHg. Lorsqu’elle est comprise entre 130 et 139, on qualifie la tension de normale haute tandis qu’à 140, on parle d’hypertension. Jusqu’à 159, l’hypertension est légère ; jusqu’à 179, l’hypertension est modérée, par contre, l’hypertension est qualifiée d’élevée lorsqu’elle excède 180 mmHg.

Au milieu, généralement avec la mention ‘’DIA’’, il s’agit de la tension diastolique. Cette tension, contrairement à la première, renseigne sur la pression dans les artères lors de la décontraction du cœur. Cette tension doit être inférieure à 90 pour une personne normale. Au-delà de 90, il s’agit d’une hypertension. À 100, nous sommes en présence d’une hypertension modérée tandis qu’à 110, l’hypertension est élevée. À l’inverse, en dessous de 70, il s’agit d’une hypotension.

En bas, avec la mention ‘’PUL’’ ou un cœur, parfois, il s’agit du pouls ou plus simplement la fréquence cardiaque. Cet indicateur désigne le nombre de battements de cœur par minute. Normalement, cet indicateur varie entre 50 et 100. Mais, divers facteurs extérieurs peuvent faire varier cette donnée comme une activité physique ou une émotion.