Passer le permis B boîte automatique : pourquoi, comment 

0

Aussi connu sous le nom de permis BVA (Boîte de Vitesse Automatique), le permis B boîte automatique, est une autorisation de conduite qui ne permet pas au détenteur de conduire une voiture à boîte de vitesse manuelle. Il ne peut conduire que des véhicules à boîte de vitesses automatique selon le code restrictif 78. Toutefois, ce permis présente bon nombre d’avantages. La suite de cet article sera essentiellement basée sur pourquoi et comment passer un tel permis ?

Pourquoi passer le permis B boîte automatique ?

Plusieurs raisons poussent de plus en plus de personnes à passer le BEA (Permis B à Embrayage Automatique). D’abord, ce dernier est vraiment facile. Il est très avantageux, économique  et procure un grand confort lors de la conduite. Mais pas seulement cela, ce genre de permis est moins cher et moins long à préparer. Le candidat fournit moins d’efforts lors de la conduite d’un véhicule automatique. De plus, il profite d’un meilleur confort lorsque le véhicule, une Clio par exemple, est doté d’un tapis clio 3. Il reste focalisé et concentré sur la circulation, car tout est automatique (vitesses, embrayage, démarrages en côte, etc…).

A lire en complément : Quelle est la durée de vie d'un pneu ?

Par ailleurs, ce permis rend la tâche simple et facile à son titulaire. Il permet au titulaire de conduire la voiture de manière prudente et sereine dans un confort entier. De plus, soulignons que le permis BEA est également destiné aux personnes ayant des handicaps physiques, mais disposant des capacités motrices requises pour passer un permis. En outre, après l’obtention du permis B boîte automatique, le détenteur peut toutefois transformer cela en un permis B classique. Il suffit juste de suivre une autre formation approfondie d’une durée de 7 heures dans une auto-école adéquate.

Comment passer le permis B boîte automatique ?

Pour passer le permis B boîte automatique, il faut au préalable suivre une formation de base dans un centre de formation qualifié. La formation au permis BEA nécessite donc :

A lire également : C’est quoi CV dans une voiture ?

  • Le choix de l’auto-école ;
  • L’évaluation de l’auto-école avant le début de l’apprentissage ;
  • La formation théorique préalable au passage du permis.

Après ces étapes, la formation pratique au permis de conduire débutera. Les conditions sont pratiquement les mêmes que pour le permis B traditionnel. Le candidat peut être suivi en conduite supervisée avec un moniteur agréé. Ce qui est bon à savoir est que de façon générale, la durée de la formation prend en compte moins d’heures de conduite que prévu. Le candidat finit donc en étant assez outillé pour passer l’examen théorique du permis de conduire.

L’examen du permis boîte automatique se déroule de la même façon que des autres permis de conduire. La seule différence ici est que les voitures utilisées sont à boîte de vitesses automatique donc il faut n’utiliser que le pied droit et laisser son pied gauche collé au confortable tapis, sûrement acheté sur Tapisvoiture.fr. Pendant l’examen, le candidat est appelé à prouver à l’examinateur ou l’inspecteur qu’il peut conduire seul un véhicule tout en évitant de mettre en danger sa vie et celle des autres. Il doit surtout éviter de commettre une erreur éliminatoire et réunir tout au moins 20 points sur 31.