Est-ce que fumer l’e-cigarette sans nicotine est dangereux ?

0

La vapoteuse encore appelée cigarette électronique ou e-cigarette est un dispositif électronique dont la forme et l’usage rappellent la cigarette conventionnelle. Ce dispositif est présenté par de nombreuses sources comme une bonne alternative au tabac. Elle est même recommandée dans certains pays dans le processus de sevrage du tabagisme. Néanmoins, les avis sont mitigés quant aux effets positifs ou négatifs que cet outil pourrait avoir sur l’organisme. Plus de détails à travers cet article.

Qu’est-ce qu’une e-cigarette ?

La vapoteuse est un outil dont la forme ressemble à celle d’une cigarette et qui produit également une fumée. Elle a été conçue pour aider les fumeurs à mieux contrôler leur consommation et à se désaccoutumer lentement, mais sûrement, des effets de la nicotine. En effet, c’est l’idée d’arrêter de fumer qui a conduit à la fabrication de la première cigarette électronique. Même s’il existe des e-cigarettes à nicotine, la plupart des vapoteuses contiennent d’autres ingrédients.

A lire également : Comment contester des frais bancaires ?

Quels sont les composants de ce dispositif ?

Le principal élément constitutif de la vapoteuse est le liquide qu’il contient et qui permet d’obtenir la fumée. Ce liquide, encore appelée e-liquide, est une substance chimique appelée le propylène de glycol ou le glycérol. Ce liquide est contenu dans des capsules qui alimentent le dispositif. Il est disponible sous plusieurs arômes dont celui de la nicotine, des arômes fruités, des goûts de bonbons et bien d’autres. Les autres composants de la cigarette électronique sont :

  • la cartouche de nicotine contenant l’e-liquide et la nicotine à diverses concentrations ;
  • un capteur d’aspiration qui détecte le moment où la fumée est aspirée ;
  • une batterie de lithium qui fait chauffer le ioniseur permettant de diffuser sous forme de fumée l’arôme liquide et la nicotine ;
  • un microprocesseur qui permet d’enclencher l’action de la batterie ;
  • une lampe LED qui imite les braisses observées au bout d’une cigarette.

Puisqu’il en existe de nos jours plusieurs différents modèles, les e-cigarettes peuvent ne pas toutes se présenter de la même manière. Par exemple, la détection de fumée peut être déclenchée soit de façon manuelle, soit automatiquement sur certains modèles. Cependant, les éléments les plus importants et courants sont :

A découvrir également : Comment savoir si une machine à sous va payer ?

  • l’embout buccal ;
  • un réservoir pour contenir le liquide à vapoter ;
  • un atomiseur pour transformer le liquide en fumée ;
  • une batterie pour faire fonctionner l’atomiseur.

Ces différents éléments permettent de faire fonctionner la cigarette suivant le principe de production d’aérosol. En chauffant le liquide, ce dernier se vaporise pour ensuite être inhalé par l’utilisateur.

Différences entre l’e-cigarette sans nicotine et la cigarette traditionnelle

La principale différence entre la cigarette traditionnelle et celle électronique sans nicotine est que la seconde ne contient pas de tabac. De plus, elle n’engendre aucune combustion et ne produit pas réellement de la fumée. Puisqu’il ne s’agit pas d’une combustion, elle a également moins d’effets nocifs sur la santé. Outre ces faits, nous pouvons aussi noter la multitude de goûts et d’arômes possibles au niveau de la cigarette électronique. Grâce à elle, les fumeurs peuvent accéder à des saveurs différentes de celle du tabac habituel.

Les dangers de l’e-cigarette

Néanmoins, cela ne veut pas dire que la cigarette électronique est sans danger pour l’organisme humain. Elle n’entraîne pas les mêmes effets que ceux liés à la consommation du tabac, mais elle possède aussi de grands risques.

  • Un non-fumeur qui s’adonne à l’utilisation d’une e-cigarette coure le risque de devenir un fumeur à part entière ;
  • Certains e-liquide contiennent des substances toxiques ou entraînent leur production ;
  • Les fumeurs d’e-cigarette sont exposés à des éléments cancérigènes ou potentiellement cancérigènes comme le formaldéhyde et l’acroléine ;
  • Certains consommateurs peuvent être exposés à des brûlures et blessures dues à l’explosion des cigarettes électroniques. L’origine de ces explosions est en général la batterie qu’elles contiennent ;
  • La vapoteuse peut favoriser l’apparition de stress oxydatif chez les utilisateurs ;
  • Certaines personnes peuvent ressentir de la toux, de l’asthme et des sifflements ou voir ces malaises s’accroître suite à l’usage de l’e-cigarette.

Les informations générales obtenues sur ce produit révèlent que ses effets sont moins nocifs que la cigarette habituelle. Même si elle permet aux fumeurs de relâcher peu à peu leur addition, notez que son utilisation n’est pas sans risque. Les non-fumeurs doivent donc s’abstenir de l’utiliser et les fumeurs doivent le faire de manière judicieuse.