Comment calculer le nombre de marches d’un escalier ?

0

La construction d’une maison nécessite de prendre plusieurs décisions dont l’issue est déterminante pour le bâtiment. Une série de calculs est effectuée pour mieux gérer l’espace, choisir de manière optimale les travaux à réaliser et les installations à mettre en place. Lorsque le bâtiment doit contenir un ou plusieurs escaliers, il faut également en déterminer les dimensions. Parmi les différents éléments à calculer, nous pouvons noter le nombre de marches de l’escalier. Plus de détails à travers cet article.

1ère étape : relever les mesures de l’espace disponible

Avant de faire les calculs d’un escalier, il faut avoir une idée claire de la surface qu’il va occuper. C’est en fonction des dimensions physiques que les mesures pourront être définies. Il va donc falloir noter :

A découvrir également : Pourquoi choisir une tondeuse électrique ?

  • la longueur et la largeur de la surface destinée à l’escalier au niveau du sol ;
  • la hauteur du sol au plafond dans l’espace délimité ;
  • la longueur et la largeur de la trémie qui est l’espace réservé au passage de l’escalier dans le plafond.

Chacune de ses valeurs aura une grande importance dans le calcul des mesures des différentes composantes de l’escalier. La hauteur entre le sol et le plafond est la mesure qui sera la plus utile pour déterminer le nombre de marches. Néanmoins les autres valeurs ne sont pas moins importantes car elles permettent de définir le reculement de l’escalier, le giron et l’angle idéal.

2ème étape : se référer aux valeurs de sécurité

Après avoir pris les dimensions de l’espace qui sera dédié à votre escalier, vous devez essayer de connaître les valeurs recommandées pour un escalier sécurisé. Que votre escalier soit droit ou en colimaçon, il existe des mesures requises par exemple pour ne pas trop se fatiguer en montant les marches. Ces valeurs doivent être notées pour que vous ayez une idée de la fourchette de mesures dans laquelle vous devez vous trouver. Les indices clés pour identifier le nombre de marches qu’il vous faut sont la hauteur de la marche et le giron.

A voir aussi : Quelles couleurs choisir pour son intérieur ?

  • la mesure de la hauteur idéale pour une marche d’escalier confortable est comprise entre 12 cm et 20 cm ;
  • la valeur optimale d’un giron tourne autour de 25 cm. Elle ne doit pas être inférieure à 24 cm ni excéder 35 cm ;
  • le pas de foulée doit se situer entre 60 et 64 cm.

Le pas de foulée est une mesure déterminée par la formule de Blondel qui est : 2 x hauteur de la marche + giron. Cet indice permet de s’assurer de l’équilibre dans la montée des marches de l’escalier. Il s’agit donc d’une valeur phare qui doit obligatoirement être prise en compte dans les calculs pour des raisons de sécurité.

3ème étape : faire le calcul et déterminer la bonne valeur

Une fois que l’espace octroyé à l’escalier est clairement délimité et que les normes en matière de dimensions d’escalier sont intégrées, le calcul du nombre de marches peut être effectué. Pour cela, rien de plus simple : il vous suffit de diviser la hauteur du sol au plafond par la hauteur idéale d’une marche d’escalier. Vous prenez donc la hauteur de l’espace dont vous disposez et vous le divisez par une valeur entre 16 et 20.

Exemple :

Nous prenons comme valeur de giron 25 cm et la hauteur de l’espace est de 280 cm.

Pour une hauteur de marche de 16 cm, nous avons 280 ÷ 16 = 17,5.

Puisqu’il s’agit d’un nombre à virgule, arrondissons à 17 ou à 18 et déterminons le pas de foulée.

(2 x 17) + 25 = 59 < 60. 17 marches ne serait donc pas idéal.

(2 x 18) + 25 = 61 > 60.

Dans ce cas de figure, il faudra donc 18 marches de 16 cm de hauteur pour respecter les conditions de sécurité.

Notez que les mesures pour déterminer le nombre de marches peuvent changer en prenant en compte le reculement de l’escalier et l’angle de ce dernier. En situation réelle, le nombre de marches doit permettre de respecter l’espace défini tout en étant sécurisé et confortable pour les membres de la maison. En faisant appel à un professionnel, vous pourrez avoir un escalier respectant les normes en vigueurs. Il est possible d’opter pour une entreprise spécialisée dans ce domaine.