Arrêter de fumer avec la cigarette électronique : le guide complet

0

Arrêter de fumer est une volonté plus ou moins évoquée par tous les fumeurs. Les raisons peuvent être multiples : coût en constante augmentation, dégradation de l’état de santé, ou encore sensation de dépendance trop forte à la nicotine. Quoi qu’il en soit, la problématique est toujours la même : comment faire si les solutions classiques comme les substituts nicotiniques ou même l’hypnose ne marchent pas ? La cigarette électronique s’affirme comme une solution hybride douce, offrant de bons résultats pour peu que l’on applique une stratégie cohérente avec rigueur.

Choisir une cigarette électronique adaptée

Il existe plusieurs types de cigarettes électroniques. De la plus discrète à la plus imposante, vous devrez faire face à un choix très large, et trouver le modèle qui vous accompagnera dans les meilleures conditions vers votre objectif nécessite d’analyser quel fumeur vous êtes.

A voir aussi : Que prendre en compte pour choisir son booster de testostérone ?

  • le fumeur occasionnel ou le petit fumeur : vous fumez une cigarette de temps en temps, à l’occasion d’une soirée par exemple, ou quelques cigarettes par jour. Un petit modèle compact et pratique sera probablement suffisant
  • vous êtes un fumeur moyen : avec 10 à 12 cigarettes par jour, dont certaines incontournables, vous aurez besoin d’un modèle disposant d’une certaine autonomie
  • vous êtes un gros fumeur : avec un paquet et plus tous les jours, vous aurez besoin de pouvoir compter sur un modèle fiable et puissant

Au-delà de la quantité de cigarettes que vous fumez, il est important de savoir comment vous les fumez. Entre ceux qui “crapotent” juste pour le plaisir ou, car certains aiment cela, du goût de la cigarette, et ceux qui prennent de grandes bouffées, la cigarette électronique adaptée ne sera bien entendu pas la même.

D’une manière générale, la taille de la cigarette va de pair avec sa puissance et son autonomie. Ainsi les modèles plus petits sont destinés à une utilisation occasionnelle et conviendront très bien pour ceux qui tirent habituellement assez peu. Vienne ensuite les cigarettes plus importantes, qui sont comparables à un cigare au niveau des proportions, puis viennent enfin les ce que l’on appelle les box qui permettent de tenir toute une journée sans recharge, et qui ont en outre un réservoir de grande capacité.

A lire en complément : Les recommandations pour bien utiliser PhenQ

Du point de vue financier, même les modèles les plus importants seront vite amortis vu le prix du tabac.

Maitriser son taux de nicotine

Votre modèle de cigarette électronique trouvé, penchons-nous sur l’autre composant : le liquide. Si sa saveur importe assez peu pour arrêter de fumer, il va falloir déterminer un taux de nicotine adapté. Il existe des dosages qui correspondent à tous les différents profils de cigarettes (en général de 16 mg à 3 mg). Mais, et c’est l’objectif à atteindre, les liquides sont aussi disponibles dans une version dépourvue de nicotine mais qui permet de continuer à avoir les gestes et sensations associées à la cigarette.

Après avoir trouvé votre taux de départ, il faudra vous fixer un planning afin de réduire peu à peu le taux. Le tout est de le faire à votre rythme et de vous y tenir de manière stricte. Par exemple, baisser le taux de 1 mg toutes les semaines afin de vous sevrer petit à petit. Au niveau chimique, la dépendance décroît très rapidement et devient de plus en plus facile à supporter en même temps que vous baissez le dosage. Si vous arrivez à passer sans douleur à des liquides sans aucune nicotine vous devriez par vous-même utiliser votre cigarette de manière beaucoup plus occasionnelle.

Conserver un plan de secours en cas de tentation

Sur le papier, arrêter de fumer revient simplement ne pas allumer une seule cigarette, celle qui entrainera toutes les autres. La reprise du tabac après un arrêt prolongé (et en tout cas suffisant sur le plan chimique) a très souvent lieu lors de soirées ou d’une proximité avec d’autres fumeurs. Même si vous avez atteint votre objectif, veillez à conserver votre cigarette électronique prête pour une utilisation de secours. Vous devrez l’apporter avec vous lors de vos déplacements ou d’un repas chez des amis. Cette sécurité vous apportera une bonne dose de sérénité et vous évitera d’avoir à tout recommencer depuis le départ.

Enfin, reprendre une activité sportive sera un très moyen de canaliser votre énergie et de vous réconforter grâce à la libération d’endorphine, et le retour d’une meilleure forme physique vous aidera à passer le cap psychologique du sevrage total en nicotine.