S’investir dans les contrats à terme : les clefs de succès

0

Il existe une multitude d’entreprendre dans le trading. Les futures ou contrats à terme figurent parmi les plus connus de nos jours. Vous êtes un néophyte de ce domaine ? Rassurez-vous, ce guide vous permet de mieux assimiler les concepts de ces placements financiers afin de les transformer en une véritable source de revenus pour vous.

Qu’est-ce qu’un contrat à terme ?

Lorsqu’on parle des futures, il faut penser aux prochains cours. Effectivement, un contrat à terme se définit comme étant un contrat financier dans le but de vendre ou acheter des actifs à une date future. L’opération se réalisera à un coût fixe. 

A lire aussi : Que devez-vous savoir sur le concept de ville quart d’heure ?

Ce qui intéresse les investisseurs dans le trading Futures, c’est surtout la possibilité de compenser les risques d’une fluctuation de prix d’un actif au cours d’une période. Par ailleurs, ce type de contrats s’applique aussi bien aux matières premières qu’aux devises, indices boursiers et autres marchés. Il suffit d’en varier les tailles pour que les commerçants puissent intégrer ces marchés avec un engagement financier allégé. 

Comment fonctionnent les futures ?

Les contrats à terme offrent au vendeur la possibilité de conclure un placement de fonds alors qu’il peut également récupérer les biens acquis à une date ultérieure. En ce qui concerne le prix, les acheteurs ont le droit de le bloquer bien que cela concerne des articles à livrer prochainement. Pour de plus amples informations sur le fonctionnement des futures, lis ça.

A découvrir également : Comment éviter le spam ?

Quant aux commerçants, il arrive parfois qu’ils ne désirent encore pas à livrer leurs produits. En conséquence, ils peuvent fixer un prix pour une vente à l’avenir. En gros, vendeur ou acquéreur, vous avez toujours l’opportunité de réduire le risque de prix.

Est-il possible de négocier les futures ?

Bien évidemment, la réponse à cette question est « oui ». Cependant, certaines conditions s’imposent pour que vous puissiez bénéficier d’une négociation 24 h / 24. Dans tous les cas, les échanges de contrats à terme s’effectuent 6 jours / 7, de 6 : 00 ET le dimanche à 5 : 00 ET le vendredi. Cela suffit largement aux traders d’ajuster les positions à n’importe quel moment de la journée ou de la semaine, sauf le samedi. On peut ainsi dire que le trading futures conjugue à la fois flexibilité et liberté.

Les différentes bourses (CME, ICE, Eurex, CBOE, etc.) fixent les heures de négociation des contrats à terme. Cela implique que les horaires d’ouverture et de fermeture varient en fonction de la catégorie. Ainsi, ceux de l’indice boursier seront différents de ceux de l’énergie.

Futures et effet de levier : s’agit-il d’un avantage ou un inconvénient ?

L’effet de levier consiste en la faculté de gérer un contrat de valeur financière importante avec le minimum d’investissement par le biais des capitaux empruntés. Cela confère au trader un pouvoir d’achat exceptionnel en plus de la capacité de contrôler les plus précieuses positions sans miser beaucoup de capital-risque.

En revanche, si les opérations de trading échouent, l’effet de levier conduirait à une perte encore plus importante que la marge initiale. Toutefois, la meilleure solution consiste en l’utilisation des stop-loss adéquates si vous voulez négocier sur des marchés imprévisibles.