Bien nettoyer une cigarette électronique

0

Une cigarette électronique est un instrument que l’on emploie plusieurs fois, au quotidien. Il faut l’entretenir pour rallonger sa durée de vie et en profiter comme cela se doit. La technique de nettoyage est détaillée ici.

Nettoyer le drip-tip

Pour employer la cigarette, il y a une partie qui vous touche les lèvres. C’est ce que l’on appelle le drip-tip. Elle entre en contact avec la bouche du fumeur. Cela veut dire que des microbes ne doivent pas y prendre place.

A découvrir également : Différence EI et auto entreprise

Si l’on est à la e-cigarette, c’est pour baisser un peu sa consommation de nicotine, donc être moins apte à tomber malade. Il faut garder l’objectif en tête. C’est d’ailleurs pour cela que l’on désire savoir comment nettoyer sa cigarette électronique.

Pour nettoyer le drip-tip, il suffit de quelques coups de chiffon imbibé d’eau claire et propre. Cela doit se faire très souvent. On peut même essayer de le faire avant chaque utilisation. Pour les maniaques de la propreté, il n’y a pas de fois de trop.

A lire en complément : Comment choisir ses goodies entreprise ?

Nettoyer la surface visible

La cigarette a une forme standard. Il y a un tube et un bout. Il faut préserver le tube aussi de la saleté. Si l’on se rappelle par exemple, de sa e-cigarette après des jours ou des mois de sevrage, elle sera forcément couverte de saleté. C’est la partie ayant pris trop de poussière qui va subir le nettoyage en première position, la partie visible. A ce niveau, il faut trouver un chiffon et de l’eau. N’oubliez pas l’installation électrique interne. Si c’est de l’alcool que l’on utilise, le problème ne se pose pas. Par contre, l’eau peut tout détruire en quelques minutes. Il vaut mieux être prudent.

Nettoyer le pin et les plots de contact

C’est sur le pin que le clearomiseur se visse. Cela permet d’avoir une bonne quantité de vapeur, un bon goût et donc une bonne expérience de fumeur. Il faut veiller à ce qu’il soit propre en tout temps.

Ce nettoyage peut se faire chaque semaine pour augmenter la durée de vie de l’outil et éviter les problèmes de vissage. Par ailleurs, les plots de contact sont très sensibles. Il vaut mieux les maintenir propres. Ainsi, l’alimentation électrique sera performante.

Nettoyer le circuit interne

Le circuit interne repose essentiellement sur le clearomiseur. C’est la partie importante par laquelle tout transite. La majeure partie du processus dépend de son efficacité.

Le clearomiseur se nettoie autant de fois que possible. La différence se trouve dans l’objectif visé. Il faut nettoyer de fond en comble pour enlever la saleté emmagasinée depuis des mois.

Le nettoyage peut se faire à l’aide de bicarbonate de soude, d’alcool ménager, du liquide vaisselle ou du vinaigre blanc.

Pour le nettoyage à proprement parlé, tout dépend du type d’appareil. Si c’est un appareil monobloc, du coton tige avec de l’alcool devrait suffire. Avec un appareil démontable, on met tout en pièce, surtout le clearomiseur. On nettoie cela de fond en comble en prenant soin de ne pas abîmer la partie électrique.

Show Buttons
Hide Buttons