A la découverte de la photorésistance

Pour mesurer l’intensité de la lumière, on utilise les photodiodes, les phototransistors, les photorésistances, etc. Nous vous proposons d’utiliser le dispositif appelé photorésistance. Voici présentés ci-dessous, tout ce que vous devez savoir sur les photorésistances : définition, fonctionnement, caractéristiques, utilité, avantages, etc.

La photorésistance : qu’est-ce que c’est ?

Encore appelée LDR (Light Dependent Resistor, en français, Résistance dépendant de la Lumière), la Photorésistance désigne un composant qui se performe en fonction de la lumière qui l’entoure. Dans un circuit électrique, ce composant photosensible permet de déterminer une présence lumineuse. On peut la retrouver dans les appareils photo, les systèmes de caméra surveillance, d’alarme, etc. La photorésistance est composée du sulfure ou du séléniure de cadmium qui fait qu’elle se comporte comme un semi-conducteur. La capacité de ce dispositif est à l’apogée lorsque l’obscurité est conséquente.

A lire aussi : Tutoriel iMovie

Comment fonctionne une photorésistance ?

Le fonctionnement de la photorésistance repose sur la photoconductivité. Cette dernière est un fait optique sensible qui fait augmenter la conductivité d’un matériau en présence de la lumière. Au préalable, les électrons de la photorésistance sont inertes lorsqu’il ne détecte pas de lumière. La conductivité est donc inactivée : c’est la résistance du dispositif. Mais en présence de la lumière, les électrons commencent par converger vers la bande de conduction. Une fois que les photons de la lumière dépassent le seuil de résistance de la photorésistance, les électrons se déplacent complètement sur la bande de conduction pour faire passer l’énergie électrique. Alors, la résistance de la photorésistance diminue lorsque la lumière est importante.

Utilité d’une photorésistance

Résistance qui change de valeur selon la lumière qu’elle capte, la photorésistance présente plusieurs types avec différentes fonctions de résistance par rapport à la lumière ambiante. Servant donc à mesurer la lumière, la photorésistance présente plusieurs caractéristiques qui la rendent très utile :

Lire également : Convertisseur Youtube MP3 gratuit, rapide et illimité

  • Détection jour et nuit,
  • Adaptation d’éclairage pour le bon fonctionnement des appareils,
  • Suiveur de la lumière ; cela attribue aux panneaux solaires et aux robots par exemple des fonctions bien particulières à des moments donnés.

Spécifications importantes des photorésistances

  • Dissipation de puissance maximale : selon la température, il s’agit de la puissance maximale que le dispositif peut disperser.
  • Tension de fonctionnement maximale : la photorésistance étant un semi-conducteur, il est important de respecter la tension de fonctionnement maximale qui est généralement liée à l’obscurité donc 0 lux.
  • Longueur d’onde crête : indiquée en nanomètre (symbole nm), cette longueur est celle de la bande de sensibilité.
  • Résistance à l’allumage : Pour l’éclairage, il est spécifié des résistances minimales et maximales
  • Résistance à l’obscurité : elle représente des valeurs données à la photorésistance à des temps donnés pour faire chuter la résistance au bout d’un moment.

Show Buttons
Hide Buttons