Qu’est-ce que le permis de conduire en accéléré ?

0

De nombreuses auto-écoles proposent au candidat au permis de conduire de le passer en l’espace de seulement un mois. Quels sont donc les avantages du permis de conduire en accéléré ? Quels en sont les inconvénients ?

Permis B en un mois : comment cela se passe ?

Pour passer son permis de conduire, il existe plusieurs solutions telles que la conduite accompagnée ou la conduite supervisée. Toutefois, quand on est pressé, il existe une autre alternative, la formation au permis en accéléré.

A découvrir également : Voiture neuve ou occasion : notre guide 2021

Comme son nom le laisse à penser, le permis B en accéléré permet d’obtenir le précieux sésame en un temps très court. En l’occurrence, un mois peut suffire pour l’obtenir. Du fait d’un enseignement condensé sur une période très courte, tout se fera de manière intensive. Ainsi, la formation au code de la route est prodiguée sur une poignée de jours seulement. Celle-ci est dispensée en groupe et sous la responsabilité d’un professionnel qui est là pour répondre aux questions et fournir toutes les explications nécessaires. L’objectif est de pouvoir très rapidement vous inscrire à l’examen du code de la route.

Que vous l’obteniez ou pas, vous commencerez dès lors la formation à la conduite. Cette dernière sera également intensive, sur une dizaine de jours tout au plus. Cela implique au moins 4 heures à 5 heures de conduite quotidienne. Dès que votre moniteur sent que vous êtes suffisamment prêt, celui-ci vous inscrit à l’examen pratique. Cela implique toutefois d’avoir obtenu l’examen théorique.

A lire également : Tout savoir sur la réparation du pare-brise !

https://www.youtube.com/watch?v=xkTgdmVAbso

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une telle solution ?

Si une telle possibilité de se former en un temps très bref semble séduisante, cela présente évidemment quelques désagréments. Quels sont justement les avantages, mais aussi les inconvénients d’une telle formule ?

Inconvénients d’une formation intensive

Les inconvénients de la conduite accélérée sont principalement au nombre de quatre :

  1. le côté intensif ne convient pas toujours à tous les candidats. Certains ont besoin de davantage de temps pour réussir à se former correctement et être suffisamment sûrs d’eux pour prendre la route ;
  2. aucune garantie de résultat : cette formule, pas plus qu’une autre d’ailleurs, ne vous garantit le résultat, c’est-à-dire l’obtention du permis B ;
  3. le prix est bien souvent plus élevé que celui d’une formation plus classique. Cette différence est d’ailleurs plus importante dans les métropoles que dans les agglomérations plus modestes ;
  4. la nécessité d’avoir du temps : conduire 5 heures par jour, cela implique d’être disponible, ce qui n’est pas toujours évident. Les auto-écoles sont souvent prises d’assaut pendant les vacances scolaires. Si vous travaillez, il vous faudra probablement réfléchir à prendre quelques jours de congés.

Avantages du permis en accéléré

Heureusement, une formation en accéléré au permis de conduire n’a pas que des inconvénients. Elle présente également de nombreux avantages parmi lesquelles :

  • la rapidité par rapport aux autres formations comme la conduite accompagnée ou même l’apprentissage classique. On passe de plusieurs années ou plusieurs mois à seulement un mois ;
  • l’absence de formalités administratives : pour vous faire gagner du temps, c’est l’auto-école qui prend en charge 100% des démarches administratives. Vous avez juste à vous concentrer sur l’essentiel, passer les examens théoriques et pratiques.

Les critères pour passer le permis de conduire en accéléré

Les candidats souhaitant passer le permis de conduire en accéléré doivent remplir certains critères spécifiques. Voici les principaux éléments à prendre en compte avant de se lancer dans cette formule intensive.

Il faut disposer d’un certain niveau de maîtrise des connaissances théoriques liées au code de la route. En effet, pour pouvoir participer à une formation accélérée, il est souvent exigé que les candidats aient déjà réussi l’examen du code ou qu’ils soient proches de l’obtenir. Cela permet d’éviter toute perte de temps pendant la période intensive et assure que les futurs conducteurs ont acquis les bases nécessaires avant de se concentrer sur la pratique.

Une bonne acuité visuelle est indispensable pour obtenir son permis. Les candidats doivent donc passer un examen médical auprès d’un ophtalmologiste afin de vérifier leur vision et éventuellement corriger leurs problèmes si nécessaire. Cette étape est primordiale car elle contribue à assurer la sécurité routière en garantissant aux nouveaux conducteurs une vue optimale lorsqu’ils sont derrière le volant.

Il faut avoir un engagement total et une disponibilité certaine tout au long de la formation. Il faudra être prêt à se consacrer pleinement à l’apprentissage de la conduite, en accordant du temps et en faisant preuve de discipline. Cette intensité peut ne pas convenir à tout le monde, il faut s’engager dans cette formule.

Pour passer son permis de conduire en accéléré, il faut respecter certains critères tels que l’âge minimum requis, la maîtrise du code de la route, une bonne vision et une disponibilité totale. En tenant compte de ces éléments essentiels, les candidats pourront envisager avec confiance cette méthode intensive qui leur permettra d’obtenir rapidement leur précieux sésame pour prendre place derrière le volant.

Les différences entre le permis de conduire classique et le permis de conduire en accéléré

Vous devez comprendre les disparités notables entre le permis de conduire traditionnel et la version accélérée. Ces deux approches offrent des caractéristiques distinctives qui peuvent influencer le choix des aspirants conducteurs.

En ce qui concerne la durée, le permis de conduire classique s’étend généralement sur une période prolongée. Les candidats doivent suivre plusieurs heures de cours réparties sur plusieurs mois voire plus d’une année. Cette méthode permet un apprentissage progressif et peut être adaptée aux emplois du temps chargés.

En revanche, l’option accélérée propose une formation intensive condensée sur quelques semaines. Cela signifie que les élèves devront consacrer beaucoup plus d’heures par semaine à leur formation pratique et théorique pour obtenir leur permis dans les délais impartis.

Une autre distinction significative se situe au niveau de l’apprentissage théorique. Dans un cursus traditionnel, les élèves ont souvent recours à des manuels pédagogiques et participent à des séances en salle de classe où ils étudient différents aspects du code de la route. En revanche, dans la formule accélérée, ces connaissances sont généralement dispensées sous forme d’un enseignement intensif regroupant toutes les notions clés dans un laps de temps réduit.

En termes financiers aussi, il y a certaines différences entre ces formations. Le coût total du permis varie considérablement selon l’option choisie. Le permis de conduire en accéléré, en raison de sa durée courte et intensive, peut être plus onéreux que la formule traditionnelle.

Il est évident que chaque option présente des avantages et des inconvénients propres. Choisir entre le permis de conduire classique et le permis en accéléré dépendra donc des préférences.