Ma voiture est mise en fourrière : que faire ?

0

Lors de l’enlèvement d’une voiture par les services de fourrière, il faut attendre cinq jours pour recevoir un courrier en recommandé, accompagné de tous les détails qui vous permettront de rentrer en possession de votre véhicule. Cependant, plus le temps s’écoule, des frais s’ajoutent pour chaque jour de détention, si on tarde trop, le véhicule peut être vendu ou détruit. Dans ce guide, nous vous partageons les actions à mener lors de la détention de votre véhicule.

Se rapprocher d’un commissariat de police

Dans la zone où votre véhicule a été enlevé, il est certainement possible de trouver un commissariat de police, ou à défaut, vous devez juste chercher le plus proche. Arrivé dans les locaux d’un commissariat, le service pourra effectuer des recherches rapides afin de détecter la fourrière qui détient votre véhicule, sur la base des données collectées de leurs différentes transactions. Vous serez certainement tenu informé de la raison de la mise en fourrière de votre véhicule, et vous recevrez des indices clairs pour rentrer en possession de celui-ci. Au besoin, cliquez ici et suivez les instructions.

A lire aussi : La loi montagne impose les conducteurs à utiliser des pneus hiver

Se rassurer d’avoir ses papiers

Pour la majorité des transactions administratives, il est connu qu’un certain nombre de papiers correspondants sont demandés. Le premier document que vous devez alors avoir à votre portée en permanence est votre pièce d’identité. Si la voiture appartient à un membre de la maison, il faudra présenter une photocopie de la carte d’identité  accompagnée d’une procuration. Pour la circonstance, vous aurez donc besoin d’un permis de conduire valide, une carte grise et un certificat d’assurance. Dans certains cas, vos papiers pourraient se trouver à l’intérieur de votre véhicule. Si vous avez donc l’occasion d’arriver au moment de l’enlèvement, ou même après, il sera important de demander la permission à l’officier de police présent pour avoir accès à celui-ci afin de retirer vos papiers. 

Ne pas s’opposer à une mise en fourrière

Lorsque votre véhicule est en cours d’enlèvement, toute opposition est sanctionnée par la loi. En effet, vous pourrez payer une amende allant jusqu’à 3750 €, ajoutée à trois mois d’emprisonnement.

A lire également : Comment bien choisir son véhicule utilitaire ?

Télécharger une application de géolocalisation

C’est assez simple. Sur l’App Store ou Play Store, il vous suffit d’entrer quelques mots-clés et de télécharger votre application. Lisez les avis des internautes pour optimiser votre choix. L’application vous donne accès à votre voiture depuis votre téléphone. C’est également une bonne solution pour prévenir les vols, car vous avez la possibilité de suivre chaque déplacement de votre véhicule.