Accueil Finance Les différents jeux de cartes

Les différents jeux de cartes

Fatigué de gagner le poker et de se disputer avec vos copains au sujet des règles Uno ? Si je vous comprends. Rassurez-vous, il existe de nombreux jeux de société avec des règles plus subtiles que le poker et moins de maux de tête qu’Uno. Un petit groupe des meilleurs jeux de société pour adultes et enfants, qui vous garderont occupé les week-ends pluvieux lorsque la console ne fonctionne plus et que vos amis n’ont pas de conversations (ne me dites pas que ça arrive jamais).

1. Le belote coincé

Le belote est génial mais il rend le facteur chanceux un peu trop intervenir. La « coïnche » nécessite une estimation de combien il est possible de faire des points avec toutes vos cartes en main. Et chaque annonce est autant un indice que des possibilités que nous avons. Ajoutez à cela la possibilité de prendre sans atout ou « tout-atout », et nous pouvons avoir le jeu parfait.

A lire en complément : Que fait un consultant SEO ?

2. Gin-rami (gin rummy)

Un jeu pour deux qui consiste à s’utiliser dans une pioche pour faire des arrangements (suite, brelan, carré) dans son jeu. Une sorte de « Kem » très subtile, mais sans la nécessité de faire un signe grossier à son partenaire. Ce jeu de cartes nécessite de la mémoire, de la prise de risque mesurée et porte le nom d’un alcool, nous signons tout de suite.

3. Le Tarot

Doit avoir. Donne lieu à des échanges de sibyllin entre joueurs : « Le Petit est dans le Chien », « Avez-vous fait un singlet ? » « Tu ne le gardes pas avec une double poignée ? Tu es un vrai épicier !

A lire aussi : Comment sortir du surendettement ?

 » 4. Le Pont

Derrière une façade ésotérisme se trouve un jeu relativement abordable : un système de vente aux enchères près de la belote piégée, un mode de jeu similaire au whist, le pont compile les bonnes idées de plusieurs jeux, sauf si tous ces jeux sont en fait autant de versions simplifiées du pont, « la mère de tous les jeux ». Essayez-le quand même.

5. Le barbu (aussi appelé Tafferan)

But : débarrassez-vous de certaines cartes à chaque tour définissant une catégorie. Un coup que tu prends loin de vos Cœurs, le tour après vos Dames… au dernier tour, vous devez tout faire pour éviter d’hériter du « Barbu », le Roi des Cœurs. Un jeu réservé aux plus trompeurs et sournois.

6. L’Ascenseur (aussi appelé Escalade, Galouze, Rikiki, Escalier ou Chinois)

Comme le Pont, ce jeu est similaire au Whist, et comme le Pont, l’Ascenseur trouve tout son intérêt dans son système d’enchères. Le but étant de remplir votre contrat de rides (pas plus, pas moins, même avec un jeu de merde), le nombre de plis annoncés doit être différent du nombre possible de plis, de sorte qu’au moins un joueur se bloque. Donc tension. Donc le stress. Donc des coups de prostituée. Un jeu tellement amusant.

7. Le Président

Un classique des salles de collège, ce jeu vous oblige à vous débarrasser de vos cartes en grimpant systématiquement sur les cartes mises par votre voisin, que ce soit une par un ou par deux, trois, quatre… Le jeu établit un cruel hiérarchie entre le Président, à la tête, et ses sous-fifes jusqu’au dernier, le Trowd, qui doit donner à son patron ses meilleures cartes à chaque fois. Imaginez maintenant que vous recrutez une douzaine de personnes, quatre ou cinq jeux de cartes, et vous allez mettre le feu à une table pendant plusieurs heures. Pour plus de précision, nous avons un top dédié aux règles du président. Il est important de parler des vrais problèmes.

8. Le Mao

Près de l’Uno ou de l’Américain 8, ce jeu d’Europe de l’Est apporte une petite finesse : les joueurs ne connaissent pas toutes les règles du jeu. Quiconque termine son jeu peut ajouter une nouvelle règle (comme : quand un 9 est posé, on change de tour, celui qui pose un Roi prend deux cartes de sanction…) et la garde pour lui en sachant que celui qui pose une question (c’est à moi de jouer ? Quelle est cette règle stupide ?) est automatiquement sanctionné par une carte supplémentaire. L’histoire secrète du jeu de cartes.

9. La Canasta

S’ il y a un jeu qui est à Le « cul de hibou » de Kaamelott et ses règles poilues, c’est probablement lui. Prenons quelques extraits des règles : « Canasta est généralement joué avec quatre joueurs, mais il peut aussi être joué avec 2, 3, 5 ou 6 » (ok…), « Canasta n’est pas un jeu de leviers, donc l’ordre des cartes n’a pas d’importance » (l’important est les valeurs), « Le 2 et les jokers sont les atouts, ou passé partout » (ou « jarret »), « Pour la première pose de canasta sur la table, il faut accumuler des points selon le score actuel de l’équipe : moins de 1500 points : 50 de 1500 à 3000:90 de 3000 à 5000:120 au-delà de 5000 » (et tous les nombres impaires jusqu’à 22). Partie à 5000. Bon courage.

10.

Médicaments La drogue est certainement une alternative efficace au poker, mais c’est avant tout le nom d’un jeu joué au XIXe siècle par des soldats et des marins dont les règles étaient apparemment venues particulièrement. « Apparemment, » parce que les règles sont tombées dans l’oubli, et seulement la punition pour le perdant, contrastant garder une sorte de pince à linge en bois sur le nez (« drogue ») jusqu’à son prochain succès. Sur cette base, rien ne vous empêche d’inventer vos propres règles. L’important est le coup de la pince à linge.

Mais si vous n’avez pas de jeux de cartes, il n’a pas d’importance car il y a beaucoup de jeux avec des amis sans équipement à faire. Et si ce n’est notre grand jeu pour nous, dans le nom pas du tout provoquant : prostituée tir.

Prix : à partir de 10.95€ChezAmazon.fr

ARTICLES LIÉS