Accueil Loisirs Comment démarrer l’équitation ?

Comment démarrer l’équitation ?

{lang : ‘en’} L’équitation est bien plus qu’un sport : c’est un moment unique de partage entre un cavalier et sa monture. Les enfants âgés de 18 mois à 4 ans peuvent commencer à rouler, avec des cours de « baby poney », dans les shetlands. Ce sont des séances de contact avec le poney, de renforcement de la confiance en soi et de développement psychomoteur. L’âge moyen pour commencer à rouler est de 5 ans. Cependant, il n’y a pas de limite maximale, vous pouvez commencer à pratiquer ce sport quand vous le souhaitez. Dans cet article, je présente quelques conseils sur la façon de bien commencer à rouler.

Pour bien commencer à rouler, choisissez votre centre d’équitation

J’ insiste sur l’importance du centre équestre. Vous avez peut-être un ami qui vous propose de vous prêter son cheval, mais rien ne vaut un professionnel pour apprendre à monter. Vous pouvez profiter de son cheval une fois que vous avez quelques bases dans l’équitation.

Lire également : Comment entretenir un legging Gymeltics ?

Il y a plus de 5.000 centres équestres en France, il y en a nécessairement un près de chez vous. Visitez le site de la FFE pour trouver votre club. Pour apprendre à monter à cheval, je vous conseille de vous adresser à une école d’équitation française. Au fait, un club de poney ou un club de chevaux ? Il s’agit d’une question d’âge et de taille/poids. Si vous êtes jeune et/ou léger (moins de 50 kg), les poneys sont faits pour vous. Sinon, tournez-vous vers de grands poneys ou des chevaux.

C’ est tout, vous avez trouvé plusieurs clubs non loin de chez vous, mais comment choisir celui où vous allez prendre votre première leçon ? Surtout, ne choisissez pas au hasard. Appelez chaque centre équestre pour savoir si vous pouvez les visiter, afin de vous réaliser et de vous faire une opinion. N’hésitez pas à demander à découvrir le centre équestre, à rencontrer quelques équidés, les instructeurs (qui doivent être diplômés d’Etat)… Posez des questions, sachez qu’il n’y a pas de questions naïves : ce qui est évident pour quelqu’un qui est habitué à l’environnement équestre n’est pas évident pour vous, novice dans le matériel. Ce premier contact est une question décisive de confiance. Cependant, je vous conseille de visiter plusieurs clubs afin de les comparer, que ce soit en termes de sensation ou de prix.

A voir aussi : Qu'est-ce que le débit différé ?

Avant d’investir dans une licence FFE (25 euros pour les enfants de moins de 18 ans, 36 euros pour les adultes, obligatoire pour l’équitation régulière, y compris l’assurance), la cotisation annuelle au centre équestre (vous permettant d’utiliser et de profiter des installations du centre équestre) et le , faites une session d’essai. Généralement, les clubs offrent une heure d’initiation gratuite ou des journées portes ouvertes, au cours desquelles vous aurez la possibilité de faire vos débuts à cheval gratuitement.

Si cette période de découverte a été magique et vous a donné envie de recommencer l’expérience, alors seulement là vous pourrez passer par la paperasse et vous inscrire à ce centre équestre. Les leçons sont sous forme collective, mais vous pourrez vous abonner à des cours individuels (attention, ces cours sont 1,5 à 2 fois plus chers qu’un cours de groupe), qui sont idéales pour vos premières leçons (conseils individualisés, renforcement de la confiance…).

En fonction de l’emplacement de votre club, votre club peut offrir de l’équitation dans la nature sauvage. Je vous conseille de prendre quelques leçons avant de vous lancer dans cette discipline et aussi de lire l’article sur les promenades. Une fois que vous aurez acquis les bases, vous pourrez découvrir d’autres disciplines et techniques.

Pour bien commencer à rouler, choisissez votre équipement

L’ équipement est essentiel, c’est le casque d’équitation (ou bombe), selon la norme EN1384. Il n’est pas utile d’investir dans cet équipement pour votre première leçon, le club vous en prêtera un, mais si vous voulez continuer ce sport, je vous conseille, pour des raisons de santé et de sécurité, d’en obtenir un.

En ce qui concerne le pantalon, généralement les cavaliers portent des culottes d’équitation, des pantalons renforcés n’ayant pas de coutures à l’intérieur. Pour votre première leçon, jogging ou tout autre pantalon doux fera amplement. Évitez les jeans, dont ils ont une couture intérieure et cela peut provoquer une irritation due au frottement.

Au niveau des chaussures, pensez aux bottes de pluie. D’un côté, ils ont une semelle lisse, comme des bottes d’équitation (et donc ne s’accrochent pas à l’étrier) et de l’autre ils sont facilement lavables. En effet, si vous allez ramener votre monture dans les prairies (sachant qu’elle a plu la veille, par exemple) ou si vous marchez par inadvertance dans un tas de cliquetis, vous serez heureux de pouvoir laver vos chaussures rapidement et facilement. Je ne recommande pas les baskets, car en cas de chute, vous pouvez avoir votre pied coincé dans l’étrier car ils sont larges. La meilleure chose est encore d’investir dans de vraies bottes ou bottes et chaps d’équitation, si vous voulez continuer à pratiquer ce sport.

Vous pouvez également investir dans un gilet de protection, qui est conforme à la norme EN13158 classe 2 ( standard). Ce dernier n’est pas obligatoire (sauf dans certaines compétitions), mais permet d’amortir les chocs sur les côtes et la colonne vertébrale en cas de chute.

Pour les femmes, attachez vos cheveux, surtout si elles sont longues, de sorte qu’il ne vous dérange pas lorsque vous roulez, dans une queue de cheval basse (la haute vous dérange avec la bombe) ou une tresse. Envisagez également de retirer vos bijoux (bagues, bracelets, colliers) qui peuvent se coincer dans l’équipement du cheval, dans ses cheveux ou claquer votre visage, pour des colliers. Je vous conseille également de ne pas monter à cheval avec des ongles trop longs (vous risquez de les casser et pas seulement la partie saillante du doigt).

Pour prendre un bon départ dans l’équitation, la première leçon

C’ est ça, c’est le grand moment, la première leçon. Vous êtes encore à pied, l’instructeur explique comment le cours aura lieu. Ne stresse pas, tout ira bien. Les moniteurs sont professionnels, ils sont habitués aux débutants. On vous a confié une belle monture (souvent plus âgée, plus silencieuse, plus habituée aux débutants) qui ressent tout ce que vous ressentez. Grattez son décolleté et lui faire quelques papilles pour se détendre à la fois.

Maintenant, en selle ! Le moniteur ajuste vos étriers, vous prenez les rênes et vous êtes parti.

Pendant ce temps, vous apprendrez à déplacer votre monture vers l’avant avec le pas, l’arrêt et le changement de direction. Si vous êtes trop tendu, le moniteur vous fera faire quelques exercices de détente et de confiance : toucher les oreilles de votre monture, enfermer l’encolure, toucher la queue, relâcher et mettre les étriers, avancer sans étriers… Peut-être que même le moniteur va pousser au trot, si vous êtes suffisamment à l’aise.

Une fois la séance terminée, descendez de votre monture et n’oubliez pas de la féliciter. Reprends-le aux écuries, mais ne partez pas tout de suite : si personne ne le monte après, je vous conseille de demander de l’aide à l’instructeur pour le détacher et le panser, pour un moment de complicité. Si vous avez la possibilité de le préparer à votre arrivée (à condition que vous arriviez tôt, pas à l’heure de début de la leçon), cela vous aidera à vous rassurer et à commencer à vous connecter à votre future monture. En fait, peut-être dans les premiers jours, pour vous rassurer, vous aurez toujours le même partenaire, mais cela peut changer au fil du temps : certains moniteurs croient que nous progressons mieux en changeant régulièrement les cadres.

Ainsi se termine cet article de conseils pour bien commencer à rouler. Rappelez-vous que c’est un sport qui est pratiqué pour deux, alors écoutez votre monture. Si vous avez apprécié l’expérience, n’hésitez pas à essayer d’autres disciplines, ou vous tournez vers la compétition, l’équitation est un sport varié : il y en a pour tout le monde ! Cet article vous a-t-il donné envie de commencer ou de reprendre la conduite ? Quels souvenirs vous êtes-vous garder des souvenirs de votre première expérience à cheval ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Antivirus

Sources de texte :

— FFE

— Ilosport

— Fouganza

Sources d’image :

— Image 1

— Image 2

— Image 3

{lang : ‘fr’}

ARTICLES LIÉS