Comment choisir ses œufs ?

Les œufs sont des aliments très riches en nutriments et prisés dans beaucoup de régions. Mais ils sont issus de différentes techniques d’élevage qui parfois altèrent leurs qualités. Découvrez dans la suite les critères à suivre pour bien choisir ses œufs

L’Étiquetage des œufs

Les œufs sont obligatoirement marqués par un certain nombre de chiffres.  Ils  sont la preuve que les producteurs adhèrent aux règlements de l’Union Européenne. Ils permettent aussi de connaître la taille, le pays producteur et la catégorie de l’œuf.  En effet, le premier chiffre sur la coquille informe sur le type d’élevage.

A voir aussi : La fleur de chanvre CBD est-elle bonne pour la santé ?

Il existe quatre types d’élevages caractérisés par des codes de 0 à 3. Juste après le premier chiffre, il y a des lettres qui renseignent sur l’origine des œufs, leur pays de production. Il peut s’agir des lettres UK pour le Royaume-Uni, ES pour l’Espagne, DE pour l’Allemagne ou FR pour la France. Trois autres lettres suivent et font  référence au  code producteur. Chaque producteur détient en réalité un code qui facilite la traçabilité des œufs.

Deux autres chiffres suivent pour indiquer le numéro du bâtiment où la poule pondeuse se trouve. Ces deux derniers chiffres sont facultatifs.  En dehors de cet ensemble de chiffres et de lettres, l’œuf doit aussi porter sa date de ponte. On peut la voir soit sur l’emballage, soit sur la coquille. Il faut aussi noter que la durée de consommation des œufs est de 28 jours.

A découvrir également : Comment soigner la dyspraxie ?

Le  codage

Comme mentionné plus haut, les œufs disposent d’un code. Ce code indique l’origine des œufs. Il existe  quatre différents types de codes. Le premier est le code 0. Il indique que les œufs sont bio. Les poules pondeuses sont élevées en plein air, sans OGM, sans antibiotiques et avec des céréales  cultivées sans pesticides. Le code 1 fait référence à des œufs de poules élevées en plein air. En effet, les œufs étiquetés au code 1 proviennent de poules élevées dans un poulailler avec une dizaine d’autres poules. Elles sont principalement nourries aux céréales sans antibiotiques.

Le code 2 quant à lui fait référence aux œufs de poules élevées sous un hangar. Les poules pondent les œufs directement au sol et sont souvent entassées avec une vingtaine d’autres poules. Ici elles sont alimentées par des céréales pouvant contenir des OGM. Ce type d’alimentation permet  une croissance plus rapide des poules.

Le dernier code est le code 3. Les œufs de cette catégorie proviennent des poules élevées en cage. Elles vivent sous lumière artificielle avec quatre ou cinq autres poules. Mais on rencontre aussi de plus grandes cages qui contiennent jusqu’à soixante poules pondeuses. Elles sont nourries comme les poules élevées dans les hangars et pondent beaucoup plus que les poules élevées naturelles

La durée de vie des poules pondeuses

Une poule peut en réalité vivre jusqu’à dix ans. Les poules sont malheureusement abattues lorsque la fréquence de ponte diminue. Mais cette diminution varie en fonction de l’alimentation et donc de la catégorie de la poule. Ainsi, les œufs étiquetés au  code 0 proviennent des poules abattues à 112  jours. Celles qui pondent les œufs étiquetés au code 1 sont abattues à 90 jours.

Les poules qui pondent les œufs des deux dernières catégories (code 2 et 3) sont abattues à 45 jours. On constate aisément que les poules nourries avec les aliments naturels bénéficient d’une durée de vie plus longue. Il est important de mentionner que le code demeure le moyen le plus fiable pour bien choisir ses œufs.

Show Buttons
Hide Buttons