Ce label, fondé en 1981, impose des spécifications strictes aux villages candidats : dimension rurale, patrimoine naturel et bâti exceptionnel, volonté collective de développer la zone… À ce jour, seuls 157 villages — dont 6 en Charentes — se distinguent par cette prestigieuse marque. Alors sur le chemin et… laissez-vous charmer !

Ars-en-D

Situé sur le côté ouest de l’île de Ré, ce petit joyau de l’architecture de Rethis est facilement reconnaissable par le clocher de l’église peint en noir et blanc et culmine à 40m de haut : cet « amer » kilomètres visibles est un jalon précieux pour les navigateurs. Avec son beau port animé et ses rues fleuries pleines de maisons blanches aux volets verts, Ars-en-Ré vous séduira inévitablement ! Le village né de l’exploitation des marais salants a 60 saucisses qui exploitent les marais du Fier d’Ars. Allez sur jefikes pour explorer les pistes cyclables qui traversent cettelabyrinthe de marais salants où la célèbre Fleur de sel de l’Ile de Ré est récoltée : rencontres et paysages passionnants sont garantis !

** **

Aubeterre-sur-Dronne

Située au sud de la Charente, cette Petite Cité de Carte® est construite en amphithéâtre autour d’une boucle de la Dronne qui marque la frontière entre les Charentes et le Périgord. Cette ancienne forteresse avait le nom de « Terra Alba » (terre blanche) : vous aurez compris, ici tout n’est rien d’autre que de la lumière ! Explorez les ruelles escarpées qui vous mènent des ateliers de peinture aux boutiques d’artisanat, avec des panoramas luxuriants sur chaque détour. Découvrez les maisons blanches décorées avec des balcons espagnols, la buanderie, la façade romane de l’église Saint-Jacques. Faites une pause sur la terrasse sur la plage du village avec son atmosphère pour découvrir un miracle unique et insolite : l’église souterraine de Saint-Jean. Creusé dans la falaise sous le château, il est l’un desplus élevé en Europe et il faut reconnaître que ses dimensions donnent des vertiges : 27 mètres de long, 16 mètres de large et un coffre-fort grimpé 20 mètres de haut, le tout coupé par l’homme dans la roche ! Après cette belle visite, dirigez-vous vers la Dronne voisine pour une baignade, une excursion en canoë ou un pique-niquer au bord de l’eau !

**

Scramming

Nichée au cœur du marais entre Rochefort et l’île d’Oléron, cette citadelle en pierre bordée par l’océan était l’un des ports d’eau salée les plus importants de la côte atlantique. Après être devenue forteresse militaire par la volonté de Richelieu, cette place militaire réputée et imprenable contenait une garnison de 6000 hommes, un arsenal, une forge, un hôpital et même… un port souterrain ! Les imposants remparts rénovés par le célèbre Vauban au XVIIe siècle étaient impuissants face à un ennemi silencieux mais impitoyable : la salinisation. Oublié par l’océan, la volontéBrouage s’endorment pendant plusieurs siècles. Le village d’aujourd’hui a conservé l’apparence de Richelieu, même si de belles étals d’artisans ont remplacé les marchands de sel ! Découvrez le marché alimentaire, la tonnellerie, la ferronnerie, l’entrepôt de poudre et le refroidisseur ! N’oubliez pas de monter au sommet des remparts (2 km de long) : vous découvrirez un panorama époustouflant de l’architecture militaire de la ville et de l’ancien Golfe de Saintonge, devenu cet immense marécage, oasis de paix pour des milliers d’oiseaux. Vous verrez le village de Yers (qui était autrefois une île !) et au loin, l’île d’Oléron.

Déflottement en D ******©jean-marie clausse — Flickr

Surplombant la côte vendéenne, La Flotte est l’un des plus anciens villages de l’Île-de-Ré et un port réputé pour les gens de mer ! Avec son incroyable jetée arrondie de 200 m de long se terminant par le phare vert qui accompagne les marins, le magnifique port avec terrasses et petits bistros vit surle rythme de la voile et de la sortie du bateau. Perdez-vous dans ses ruelles fleuries étroites et admirez les belles maisons du XVIIIe siècle du Cours Félix Faure. N’oubliez pas de faire le plein de spécialités locales sur le magnifique marché à l’architecture médiévale, ouvert tous les jours de l’année ! Après cette merveilleuse promenade, vous pourrez profiter de la proximité de la plage d’Arnerault pour une baignade ou une pause contemplative au bord de l’océan !

**

Mornac sur Seudre

Ce magnifique village médiéval dans l’arrière-pays royal se trouve à l’embouchure de l’estuaire de la Seudre. Ancien port de pêche, le village est maintenant dédié à la culture des huîtres et à la récolte du sel dans les marais salants. Des ruelles fleuries bordées de petites maisons de pêcheurs avec des volets verts et bleus, des salles médiévales, une église romane, des ateliers d’artistes et des huttes colorées… Mornac-sur-Seudre vous propose un paysage de cartes postales ! Après une promenade dans les rues pavées, découvrez le maraiset l’estuaire de la Seudre. Vous pouvez marcher sur les piétons Taillées, faire une promenade de 5 km sur les digues, rencontrer un saunier qui vous fera découvrir le monde des marais salants, naviguer à travers les canaux en bateau, kayak ou même pagaie… avant d’aller sur un bon plateau d’huîtres à déguster juste du quartier clair !

**

Talmont-sur-Gironde

Perle de la bouche, joyau de la Saintonge… les superlatifs se précipitent — à juste titre — pour définir Talmont-sur-Gironde. Le village se trouve sur sa péninsule et regarde l’embouchure de la Gironde depuis plus de 8 siècles… 12 km de large ! Cette ancienne bastide, fondée au XIIe siècle, était un formidable bastion dont il reste beaucoup de vestiges. Après l’isthme étroit qui relie maintenant le village au continent, le charme fonctionne immédiatement : les ruelles droites bordées de maisons blanches aux volets colorés et les étals d’artisans vous invitent à vous promener.Après une promenade le long des remparts, nous découvrons la silhouette trapue de l’église Saint-Radegonde fière sur la falaise : construite au XIIe siècle par les moines de l’abbaye de Saint-Jean-d’Angély, c’est un véritable joyau de l’art roman. Juste derrière l’église, prenez la Promenade des Remparts, un sentier circulaire séculaire de la citadelle, qui offre une vue vertigineuse sur l’embouchure de la Gironde. Vous pouvez voir la pointe des Graves et les côtes du Médoc. Ici vous pouvez trouver le vestige le plus imposant de la citadelle médiévale : la « Tour Blanche » appelée par les Anglais en mémoire de la célèbre Tour Blanche de Londres. Ne manquez pas la vue sur la Roche Caillaud, les vignobles et la batterie très calme… des jonctions colorées !

**

Source : breizhpower.fr