Entreprise : comment bien choisir son siège social ?

0

En matière de création d’entreprise, le choix du siège social constitue généralement un sujet de haute réflexion. En effet, au-delà d’une simple question d’adresse, ce volet entraine de nombreuses conséquences administratives, juridiques comme fiscales qu’il importe d’étudier avec minutie. Comment trouver une option qui favorise un développement harmonieux de votre future entreprise ? Éléments de réponses !

Déterminer ses options

Le choix du siège social d’une entreprise n’apparait pas comme une décision entièrement dépourvue de contraintes. En effet, il ne sera pas question d’indiquer la première adresse qui vous semble fiscalement avantageuse. Il s’agira plutôt de prendre en compte quelques facteurs préexistants qui limitent vos options. À l’évidence, vous pourrez sélectionner dans ce nouveau cadre, un lieu de domiciliation du siège social.

A voir aussi : Créer son entreprise en quelques étapes

Entre autres, vos différentes options se structurent autour de :

  • L’adresse des locaux professionnels de l’entreprise ;
  • Votre adresse personnelle en tant que dirigeant de l’entreprise ;
  • L’adresse d’une société de domiciliation avec laquelle vous aurez passé un contrat de domiciliation.

À cette liste de choix s’ajoute l’adresse de locaux appartenant à un groupe d’entreprises dont vous faites partie (en tant que filiale par exemple).

Lire également : Comprendre l’importance de présenter un bon CV

Choisir en fonction des implications

Une fois la liste de vos possibilités dressée, il faudra comparer les avantages ainsi que les limites de chaque option en vue de sélectionner le bon emplacement. Qu’importe le cas, précisons que vous aurez au moins le choix entre votre adresse personnelle et l’une des autres options.

Les implications d’une domiciliation à l’adresse personnelle

Le choix de votre adresse personnelle comme siège social de votre entreprise présente l’avantage de la simplicité. En effet, nombreux sont les entrepreneurs qui privilégient cette option à leurs débuts. Ce choix permet notamment de démarrer les activités sans contraintes de bail ou de contrat de domiciliation, d’asseoir financièrement son entreprise avant de la relocaliser vers des locaux professionnels.

En réalité, le choix de l’adresse personnelle comme siège social n’est autorisé que pour une durée maximale de 5 ans dans la vie de l’entreprise. Passé ce temps, il faudra penser à un nouveau siège social.

Par ailleurs, l’entrepreneur qui opte pour une domiciliation d’entreprise à son adresse personnelle, doit vérifier les règles d’urbanisme de sa localité afin de s’y conformer. S’il vit en location, il doit obtenir l’autorisation du propriétaire des lieux avant toute domiciliation.

Le choix des locaux professionnels et ses implications

Certainement plus coûteux que l’option de l’adresse personnelle, le choix des locaux professionnels comme siège social d’une entreprise présente en revanche de nombreux avantages.

Le premier intérêt réside dans le prestige et la crédibilité de l’entreprise. En effet, on prendra d’office plus sérieusement les offres émanant d’une structure ayant ses propres locaux que celles d’une entreprise domiciliée chez son gérant. En outre, vos potentiels investisseurs tiendront nécessairement compte de ce facteur pour décider de la fiabilité de votre entreprise.

Un autre intérêt de l’option des locaux professionnels concerne votre confort personnel. Il n’est en effet pas évident de domicilier son entreprise chez soi tout en bénéficiant en même temps d’une vie concrètement privée. La bonne option sera ainsi de distinguer une adresse professionnelle du domicile personnel.