Crassula,Aeonium,Lithops… Est-ce que ces noms vous semblent bons ? C’est que vous tombez déjà sous le charme des plantes « huileuses »

plantes succulentes, autrement appelées plantes grasses, sont présentes partout dans le monde. Il y a des milliers d’espèces différentes. Peut-être que tu en as déjà un à la maison sans le savoir. Si je te le dis : Yucca, Agave, Ficus… Oui, c’est une plante grasse qui vous a été offerte lors de votre dernier anniversaire 😉 Si vous voulez que je cultive avec vous, il est important d’en prendre soin. Voici cinq conseils pour garder la graisse de votre plante ! Les .

#1. Quelle est la bonne exposition pour mes plantes succulentes ?

plantes succulentes viennent pour lespays plus chauds et très ensoleillés . Pour maintenir ses plantes succulentes Les et assurer un boncroissance, vous devez les placer autant que possible à la lumière du soleil. En été, mettez-les de préférence à l’extérieur ou près d’une fenêtre ensoleillée. Votre plante fleurira sous les rayons bénéfiques !

Bon à savoir . Les plantes achetées dans les magasins ont passé beaucoup de temps à l’intérieur, parfois sans voir la lumière du soleil. Il est alors nécessaire de les amener à la chaleur des rayons très progressivement pour éviter les « brûlures ». En fait, il n’y a pas de crème solaire indice de « graisse fragile ». Placez-les sur le bord d’une fenêtre avec un rideau. Sinon, un papier clair et enregistré sera en mesure de faire l’affaire pour créer un coin ombragé. Sinon, commencez par les exposer près d’une fenêtre une heure par jour et en augmentant progressivement la durée de l’exposition.

Pensez à tourner le pot de sorte que toute la plante s’adapte au soleil et sa croissance est uniforme .

#2. Commenteau et à quelle fréquence ?

plantes succulentes stockent de l’eau, qui se transforment en « jus » dans leurs parties charnues. Cela crée des réserves pour la survie de la plante. N’oublions pas que dans leurs pays d’origine, ils sont soumis à des conditions météorologiques difficiles. L’irrigation Les est donc une étape importante pour qu’ils puissent prospérer au fil du temps.

Arrosez les plantes succulentes dès que la terre est sèche en temps chaud.

Pendant l’hiver, arrosez-les une fois toutes les deux semaines, voir une fois par mois. Cela dépendra du niveau de température et d’humidité dans la pièce où ils se trouvent, ainsi que des espèces que vous avez.

Dans tous les cas, les plantes succulentes sont robustes : elles s’adaptent et survivent bien dans la plupart des cas.

Vous pouvez ajouter de l’engrais pendant l’été, mais ne pas en abuser. Une fois par moissemble assez pour voir la plante en bon état. Ce n’est pas nécessaire si vous réenvahissez régulièrement la plante.

#3. Quelles températures pour les plantes huileuses ?

plantes succulentes proviennent de pays arides. Ils aiment les températures chaudes Les .

En été, le soleil orienté au sud ne leur fera pas peur, au contraire. Si l’irrigation est correctement distribuée, elle sera en pleine forme et vous la rendra avec une croissance exceptionnelle  !

Après les températures estivales, la plante huileuse aime se reposer pendant la période hivernale (octobre-mars). Il apprécie donc des températures comprises entre 5° et 12°, ainsi qu’une atmosphère relativement sèche. Ensuite, vous pouvez placer vos plantes dans une pièce légèrement chauffée près d’une source lumineuse extérieure. Ce repos est essentiel si vous voulez voir vos plantes fleurir l’année suivante !

#4. Comment rempoter correctement une plante succulente ?

Les plantes huileuses ont besoin d’un sol bien drainant pour prévenirla décomposition et l’étouffement de leurs racines.

Pour rempoter un succulent, vous devez choisir un pot (plastique ou terre) et un bon substrat (« terre » en argot horticole).

Évitez les pots en plastique noirs qui attirent trop de chaleur au niveau des racines, surtout si les plantes ne sont pas perestate.

Pour qu’ils aient suffisamment de place pour pousser, utilisez un pot de 5 à 8 cm de diamètre en fonction du diamètre de la plante. Il ne sera pas trop exigu et poussera plus vite pendant sa période de croissance.

Toutes les plantes succulentes ne vivent pas dans le même milieu. Leur besoin de sol n’est donc pas le même. Cependant, il existe une « recette » simple, adapté à la plupart desd’espèces : loam de jardin un peu d’engrais organique sans trop compacter tout, et c’est fait !

Selon le type de plante et le budget, vous pouvez également utiliser un sol spécial pour les plantes succulentes, le mélanger avec du sable et ajouter des boules d’argile sur le fond du pot.

#5. Soins complémentaires mais essentiels pour les plantes huileuses

La plante grasse, comme beaucoup de plantes, aime être nettoyée, « bichoned », traitée en cas de maladie … Comme nous, enfin !

Nettoyer une plante grasse  : Utilisez une bouteille avec un spray sur la pointe et un pinceau/plumeau. Pulvériser sur les feuilles, obstruer la poussière et finir avec un chiffon ou de la poussière.

Bon à savoir  : Pour faire un flacon pulvérisateur rapidement, vous pouvez récupérer la pointe d’un spray de verre qui est soigneusement rincé et une bouteille dede l’eau recyclée.

L’ élagage : Les plantes succulentes doivent parfois être « taillées », ou être déchargées de pièces qui sont un peu « mortes ». N’hésitez pas à couper une branche qui deviendrait trop invasive ou désagréable. Mais ne le jetez pas, gardez-le précieux pour faire un boutures  ;). Certaines parties meurent avec le temps, les rayons du soleil, la soif… Vous pouvez enlever ces pièces, dans la plupart des cas, si la pièce est « finie », elle partira simplement sans résistance.

Maladies  : Les maladies sont un véritable fléau pour les plantes succulentes. Le plus commun :

  • L’ excès d’humidité qui pourrit la plante par le bas, devient noir. En général : si la plante noircie lui est fatale.
  • Excès de sécheresse  : la plante sèche, les parties charnues se ratent et une rampe totale est visible : aucun problème,arroser la plante bien et ce sera bien (normalement…)
  • Excès de soleil  : certaines feuilles sont rougées ou noircies par endroits. Il est nécessaire de mettre la plante à l’ombre pendant un certain temps et de vérifier son exposition.
  • Trou dans les feuilles ? Il est possible que cela soit le résultat de chenilles vertes.
  • Punter, point marron, zone blanche collante : remarque ! ! Ce sont probablement des parasites. Les coccinelles et les pucerons aiment aussi les plantes succulentes. Il est nécessaire de mettre la plante loin des autres et de la traiter avec les produits appropriés.

Maintenant, vous avez toutes les cartes entre vos mains pour prendre soin de vos plantes succulentes. Vous commencerez avec une petite plante et vous arriverez bientôt au jardin luxuriant  !

Tag : plantes grasses à fleurs