Accueil Actu Comment choisir un vélo d’école ?

Comment choisir un vélo d’école ?

JTVCD3BZW9FYNJLYWRJCNVTYIU1RA==JTVCCG9ZDF9WDWJSaxNozWQLNuQ=

Comment choisir le bon vélo pour la nouvelle année scolaire C’ est presque de retour à l’école. Êtes-vous fatigué de prendre la voiture ou les transports en commun et vous voulez vous déplacer d’une manière différente ? Avez-vous pensé à devenir un navetteur à vélo pour l’année scolaire 2020 ? Mais qu’est-ce que ça veut dire, se rendre à vélo ? Il est tout simplement de choisir de faire vos voyages à la maison/travail à vélo. Obtenir de l’air frais, éviter les embouteillages, faire de l’exercice avant le travail tout en faisant du bien pour l’environnement… Un grand oui pour le cyclisme !

A lire en complément : Daniel Lissing : que devient l'acteur australien ?

De plus, vous n’êtes pas le seul à vous poser cette question ou à avoir déjà franchi cette étape : depuis plusieurs années, le cyclisme fait un grand retour en France et en Europe. Grâce à ce boom du cyclisme, il y a beaucoup de choix disponibles et il est parfois difficile de distinguer tous les ces choix.

Nous sommes là pour vous donner toutes les informations dont vous avez besoin pour vous préparer à prendre une nouvelle habitude pour cette année scolaire !

A lire également : Comment éviter le spam ?

Deux premiers points essentiels à comprendre avant d’acheter un vélo :

      • Déterminer vos besoins (aller travailler, faire du sport, faire des courses, porter vos enfants…)
      • Définir votre itinéraire quotidien (sentiers escarpés, ascensions, pistes cyclables…)

Voulez-vous changer vos habitudes de transport et faire vos déplacements quotidiens à vélo ? Vous pouvez opter pour le vélo de ville classique ou VTC (ce vrai vélo de ville n’est plus très présent sur le marché) : une balade confortable avec un guidon large. N’oubliez pas : le vélo pliant est très utile si vous prenez le train régulièrement.

Voulez-vous essayer le trajet en vélo sans briser la banque ? Essayer d’abord à un prix abordable est possible ! Il y a des vélos d’occasion dans les ateliers de réparation qui restaurent les vélos mis au rebut. Par exemple, AddBike travaille aux côtés des Ateliers de l’Audace, un atelier de réparation de vélos qui favorise la réintégration professionnelle par le cyclisme.

En passant, saviez-vous qu’il est possible de transporter votre enfant et même votre animal de compagnie en toute sécurité ? Les vélos cargo sont la solution !

Si pour vous, acheter un vélo cargo complet est trop cher, il y a des solutions que AddBike offre. Ce système transforme votre vélo normal en un vélo à trois roues urbain pratique. Il est doté d’un système d’inclinaison pendulaire à deux roues qui se fixe à l’avant d’un vélo traditionnel, sur la fourche au lieu de la roue d’origine. Il est possible d’ajouter nos différents modules : le Carry’Box Kid (pour enfants), le Carry’Box (pour différents types de charges) et le Carry’Dog (pour chiens… ou même les chats !).

Mais si vous vous sentez prêt à acheter un vélo cargo complet, vous avez plusieurs possibilités :

    • le vélo compact longtail ou midtail : Avec un cadre robuste avec un cadre arrière allongé, il permet le transport de charges lourdes sur le porte-bagages. Un panier à l’avant ou des sacoches peuvent être ajoutées pour augmenter encore sa capacité. Le vélo U-Cargo d’AddBike, un vélo intermédiaire avec une extension arrière de 20 pouces, est en pré-vente.
    • le deux-roues : il a 2 roues et est allongé vers l’avant. Une boîte de chargement est placée devant le vélo et peut transporter jusqu’à 2 ou même 3 enfants. Sa particularité : il a une roue décalée à l’avant, mais il est toujours facile de conduire une fois que vous en avez le coup !
    • et… le célèbre vélo à trois roues : classique ou pendulaire, il a 3 roues et un chargement boîte entre les 2 roues avant. C’est le plus grand des motos cargo et peut transporter jusqu’à 4 ou même 6 enfants !

Mais le transport de charges fait tout un effort pour pédaler. Pour vous aider dans cet effort, il y a la solution miracle : le vélo d’assistance électrique (EAB). Le moteur vous aide à pédaler. Ne paniquez pas, il ne va pas plus vite que 25 km/h. Assez pour transporter jusqu’à 4 enfants ou de grandes charges très facilement pour arriver au travail sans être trop sueur.

Trouver un vélo dans la bonne taille est un must : Et oui, bien que vous puissiez ajuster la selle, les cadres de vélo sont disponibles dans les tailles : S, M, L, XL… Pourquoi ? Si un vélo est trop petit, le siège devient inconfortable très rapidement et le pédalage devient beaucoup moins efficace. Si un vélo est trop grand, il est très difficile de démarrer ou d’arrêter tout en gardant votre équilibre.

Un conseil rapide : tout en étant assis sur la selle, si les semelles de vos pieds touchent le sol et vous ne prolonge pas complètement votre jambe jusqu’au point le plus bas de la pédale : c’est la bonne hauteur ! Le réglage du guidon peut également être modifié pour vous aider à trouver la position optimale.

Choisir les bonnes roues : ce n’est pas l’aspect le plus évident, mais c’est très important ! Si petites ou grandes roues ? Cela dépendra de votre taille (pour les petites tailles, les roues de 600 ou 650mm sont meilleures, mais difficiles à trouver sur un vélo de ville) mais le vrai facteur à savoir est que plus la roue est grande, moins elle est susceptible de déraper. D’autre part, les petites roues seront plus faciles à manipuler et plus fortes.

Et le cadre : aluminium ou acier ? Les cadres en aluminium ont l’avantage d’être plus légers et moins sensibles à la rouille, mais moins rigides et plus difficiles à réparer (donc, plus adaptés pour les vélos de loisir ou de ville). Les cadres en acier, d’autre part, absorbent mieux les chocs, vieillissent bien et peuvent être plus confortables. Toutefois, ils sont moins souples.

Poids : Avoir un vélo en ville signifie aussi être en mesure de le porter dans les escaliers, de le soulever à travers les portes, de l’accrocher haut dans le train etc… Le poids de votre vélo est donc un argument important à vérifier lors de ses tests.

De nombreux accessoires sont disponibles pour la sécurité ou le confort de votre vélo et de vos passagers, qu’ils soient plus ou moins indispensables.

  • Les casques sont obligatoires pour les enfants et fortement recommandés pour les adultes. Il existe tous les types de modèles avec différentes options (même certains avec des lumières).
  • Éclairage (à voir et à voir !) : batterie, dynamo ou USB, technologie LED ou halogène, intégrée ou non, éclairage au sol ou 360°, vêtements réfléchissants… Il y en a pour tout le monde ! Nous recommandons l’éclairage avant et arrière ainsi que des bandes réfléchissantes sur les pneus. Les feux de roue fixes sont préférés parce que ils seront protégés des intempéries. Une cloche vous permettra également d’être entendu !
  • N’ oubliez pas de choisir un siège confortable (selle large et rembourrée par exemple) et un guidon surélevé qui vous permet de rouler en position verticale afin de ne pas rendre vos déplacements quotidiens désagréables.
  • Sécurisez votre vélo : trouvez votre place de stationnement habituelle. Vous pouvez choisir une chaîne, un serrure en U ou un cadenas pliable, en taille classique (23 cm pour un U, 75 cm pour un pliage) ou grande taille (30 cm pour un U, jusqu’à 120 cm pour un pliage) selon vos besoins. Transportez quelques effets personnels en attachant un panier à l’avant ou à l’arrière du vélo.

Le vélo est bon pour votre santé et la planète, sans casser la banque. Cela signifie aussi éviter le stress des transports bondés, l’éloignement social et les embouteillages en arrivant au travail stimulé, parce que oui, le cyclisme est un grand coup de pouce au moral et à la concentration !

ARTICLES LIÉS